Les entreprises ont découvert qu’une partie du travail pouvait se faire avec moins de déplacements. Mais parallèlement à cela, elles ont également plus que jamais besoin d’interactions physiques pour innover, favoriser la cohésion et permettre de nouveaux partenariats.

Les événements d’affaires doivent donc repenser leur organisation et leur animation afin d’apporter une réelle valeur ajoutée par rapport au distanciel.

David MAHE répond aux questions de Europe 1 sur ce sujet.